Françoise Semiramoth

Artworks

Françoise SemiramothOpération coup de poing

195x130cm

Mixed technics on canvas

2008

Françoise SemiramothCalamity Jane

Acrylic on canvas

195x130cm

2008

Françoise SemiramothLa Belle et le centaure

Acrilic on canvas

130x162cm

Françoise Semiramoth
Françoise Semiramoth
Françoise Semiramoth

Biography




Living and working in Marseille for 20 years, Françoise Semiramoth has been able to develop many techniques there such as painting. Nowadays, the artist discovered another production technique: screen printing, focusing on the studying of color. The artists project under the title of "Creole Caravaggio" is based on two aspects: the technical aspect and the geographical / historical aspect. The artist's work in the monumental serigraphic form allowed her to gain an autonomy of production as for her research about color.

What is color? How does one color interact with another? Color as signifier or signified? Caravaggio, baroque painter of the 17th century, one of the masters of chiaroscuro is the opposite of what the artist developed in her artistic universe,pushing Françoise out of her comfort zone as a painter. Shadow without using "the dark"? The juxtaposition of one color on another, by extension creating light (as Matisse could do in painting). How do you maintain the precise line of one of the greatest painter in art history? By the stylization of forms while keeping the essence of the form. A priori, Caravaggio may seem far removed from my iconography, from my history, but isn't the artist's own thing to draw inspiration from the past in order to create the future? In addition, associating the pattern with the form, the subject is different.
"Creole Caravaggio" can make reference to my origins but also to a historical notion. Re-contextualizing a so-called "classic" work through color and shapes modify the meaning and the message. An extract from the text "Françoise Sémiramoth cannibalize Caravaggio" by Maryse Condé 2020: "One may wonder why Francoise Semiramoth attacks this painter, Caravaggio, what ties unite her to this devastating and often dark painting? We can only formulate a series of hypotheses. First of all, the character of Caravaggio seduces and astonishes, especially the colonized to whom all form of obedience repels.  He was not a model of what is expected of a painter, of an intellectual. He was engaged in brawls and quarrels and knew the prison. This life of revolt confers on the author a character of refusal, of sedition. The themes of the paintings attract: Love not conceived as an abstraction and object of dream, but physical, even carnal. The cannibalization of Francoise Semiramoth goes further. She undoubtedly perceives in this painter mysterious relationships with his native Guadeloupe. The trees become creole piebwa, loaded with life and offering through their immense leafy gifts that cannot be refused. A question of importance now arises. Is cannibalism a ploy for the colonized alone in their struggle for intellectual liberation? Certainly not. In the end every creator is a cannibal. Just browse a museum or flip through the pages of library books to be convinced. This cannibalism is not always conscious. It operates through dreams, influences, admiration for such and as a Master.

Even if Caravaggio was aware, the author has every right to transform any work as he wishes. The cannibalism of the creator cannot be questioned. Any creator has every right to transform a work when he feels impulses and tensions within it that respond to his own.Francoise Semiramoth carries Caravaggio within her.

Quite simply, she is Le Caravagecreole, thus demonstrating that through time and gender difference, there is a secret affiliation that resists definition and reason. "- www.krystelannart.com

Exhibitions

Exhibitions

2019 « Caravage créole» Planètes Emergences-La Maquette, Journées Européennes du Patrimoine, Marseille « Caravage créole » Atelier Altiplano, Printemps de l’art Contemporain, Marseille « It’s all about love » La Boutique, La Ciotat 2018 « It’s all about love » Pol’n, Nantes 2017 « It’s all about love » Corsica Gallery, La Seyne sur Mer « It’s all about love » Le 3013, Marseille « Marseille/Guadeloupe 2011-2015 » Connexion immobilier Vieux Port, Marseille 2016 « Histoires d’hommes », Sept Cent Quatre Vingt Trois/Centre LGBTQI 20 ans de La Pride, Nantes 2015 « Histoires d’hommes» Galerie La Poissonnerie, Marseille 2014 « Présence animale » ARL, Passage de l’art-Lycée de la Calade, Marseille 2013 « Histoires d’hommes » avec Françoise Donadieu, écrivaine/ Laptop, Paris 2011 Galerie Paradis, Marseille « FACES » avec Françoise Donadieu,écrivaine/ Saffir Galerie Nomade, Marseille Créole fusion/ Espace Dugommier, Marseille 2010 Festival de la Mangrove/ Théâtre L’Astronef, Marseille Théâtre Le Toursky, avec Françoise Donadieu,écrivaine/ Marseille 2009 « Mémoire d’avenir, de Françoise Ega au Comité Mam’Ega» Espace Culturel Busserine, Marseille « What are you afraid of ? » avec Françoise Donadieu, écrivaine/Galerie la Tangente, Marseille Galerie La Poissonnerie, avec Françoise Donadieu, écrivaine/ Marseille « Errance, itinérance » dans le cadre de la Journée Internationale de la femme, Cinéma Les Variètés/Femmes d’ici et d’ailleurs, Marseille 2008 Retour de Caroline « Sacré et mythologies modernes » avec Françoise Donadieu, écrivaine Espace Culture/Association Zingha, Marseille 2006 « Une affaire de famille » Chaperon rouge, Marseille « Errances, itinérances… » Africum Vitae, Marseille 2005 Galerie du Tableau, Marseille 2000 Création de tentures murales dans le cadre de la journée pour la langue créole, Musée des Arts et Traditions populaires/Association Eritaj, Paris 1998 « 30 ans 2 vies » Galerie Mela, Paris 1994 « Légendes et réalités » Galerie Mela, Paris
Expositions collectives 2020 « It's urgent ! » Fondation Luma Arles 2019-2020 « Démarches/des marches » Arts et développement,Centre social Val plan/ hors les murs FRAC Sud Provence Alpes Côte d’Azur, Marseille 2019 « Solid’art » La Friche Belle de Mai, Marseille 2018 « Noélisation » Espace GT, Marseille «Papier » Confluences Forcalquier « Orphéo et Majnun » Arts et Développement/Festival Arts Lyriques Aix en Provence MP2018 2017 « Noélisation » Espace GT,

Marseille 2016 « De la gourmandise à l’orgueil…un regard sur l’art contemporain » ARL2016/Galerie Passage de l’art,

Marseille 2015 « Diaspora » artiste invitée, Pool Art Fair Guadeloupe « Géographie du paysage » ARL- Galerie Passage de l’Art, Marseille 2014 « Moi, aussi j’aime le Tiban » T&T Art Contemporain, Jarry, Guadeloupe « Quand même… » Galerie Le 22, Nice « Présence animale » ARL, Galerie Le Passage de l’Art, Marseille 2013 « Œuvres plastiques et écritures pour Césaire », Bastide Saint Joseph, Mairie du 13/14, Marseille « Requiem for a street », Galerie Saint Laurent, Marseille « Fake off » Galerie Saint, Laurent Marseille
2012 « Contemporaines » La Collective/Saffir galerie nomade, Studio de La Friche Belle de Mai, Marseille 2011 « 2001-2011 Artists » Galerie La Poissonnerie, Marseille Galerie Paradis, Marseille « Installations chromatiques » en duo avec l’artiste-plasticien Gilles Benistri, Distillerie Bologne, Baillif, Guadeloupe 2010 « Batarsité » Kisisa Kreol, Espace Djeli, Marseille « A vendre », Château de Servières Marseille OOA Ouverture des Ateliers d’Artistes, Marseille Galerie T&T Art Contemporain, dans le cadre du Prix Michel Rovelas, Basse-Terre, Guadeloupe Pool Art Fair Guadeloupe, Basse-Terre Guadeloupe 2009 « A vendre » Galerie Montgrand, galerie de l’ENSBAM, Château de Servières, Marseille « Wood, canevas, steel ( ?) » tactileBOSCH Gallery, Cardiff Pays de Galle « For them » Cuadro Fine Arts Gallery, Dubaï, Emirats Unis 2008 « Kimpwanza, esprit d’indépendance » en duo avec l’artiste-plasticien Gilles Benistri, Galerie des Grands Bains douches de la Plaine, Marseille « Correspondances » workshop réalisé entre Marseille et Alger,Algérie, Galerie Reddistrict/ Association Rivages, Marseille 55ème Salon de Charenton, Charenton-le-pont 2007 Installation «Talk show, gossips machine » Empreintes acoustiques, Collectif Atelier Rouge/ Point de Bascule, Marseille Installation « MONo » Cie MADDAÏ.mrs, Festival « POC » Marseille 7ème Salon d'art contemporain de Saint Laurent de Lolmie, Cahors Installation « MONo » Cie MADDAÏ.mrs, Festival « Caressez le Potager » Marseille Galerie Pascal Karp, Bruxelles, Belgique « Le salon des bannis » Hall des Antiquaires, Marseille « Ecritures mécaniques », Collectif Atelier Rouge, Nomad' café , Marseille « Garantie non- conforme » Musée International d’art naïf Anatole Jakovsky, Nice 54ème Salon de Charenton, Charenton-le-pont 2006 Biennale des jeunes créateurs de l'Afrique Subsaharienne et de la Diaspora, Musée de la mode, Marseille/Centre culturel George Sand, Vitrolles Performance « Squame » Collectif Atelier Rouge, Festival « POC » Afriki Djigui Theatri Marseille jpbART Gallery, Saint Tropez « Parcours d’artistes » Maison Pelgrims, Bruxelles, Belgique 2005 « A vendre » Galerie d’art contemporain du Château de Servières, Marseille 2002 Amnesty International, Galerie du Grand Théâtre, Angers La Brèche, Nice 2000 Amnesty International, Galerie du Grand Théâtre, Angers 1998 Amnesty International, Galerie du Grand Théâtre, Angers Salon international d’art contemporain, St Barthélemy d’Anjou 1997 Amnesty International, Galerie du Grand Théâtre, Angers Fresque, Espace Massena, Paris 1995 « Caraïb’expo » Maison des Associations, Créteil Collectif des Artistes du Val de Marne, Créteil 1994 Salon international d’art contemporain, St Barthélemy d’Anjou
Aide-Publication-Résidence-Achat 2021 Résidence Lycée Nelson Mandela, Nantes 2020 Acquisition Frac Paca Acquisition Ville de Grasse/ Artothèque Charles Nègre 2019 Partenariat avec La Collective pour l'aide aux arts visuels Ville de Marseille Soutien du Cabinet du Premier Ministre avec la Délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer 2019/2020 Résidence Ecole maternelle Clair Soleil, Planète Emergences Marseille 2018 Aide à la création, DRAC PACA Partenariat avec La Collective pour Carte Blanche Arts visuels Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur Publication Openingbook, Marseille Résidence Lycée Nelson Mandela, Centre Nosig, Nantes Résidence Ecole maternelle Clair Soleil, Planètes Emergences, Marseille 2009 Résidence à la tachtileBOSCH Gallery « Wood Canvas and steel » Cardiff, Pays de Galle 2007 Résidence à Alger avec Rivages « Correspondances » Fresques 2019 Ynov Campus, Aix en Provence Ecole maternelle Clair Soleil, Planètes Emergences « A l’échelle de la Ville » Marseille 2018 Lycée Nelson Mandela, Nantes Ecole maternelle Clair Soleil, Planètes Emergences « A l’échelle de la Ville » Marseille 2017 Cité Moulin du Mai, Arts et Développement/Logéo Méditerranée Marseille 2016 Collège Jean Moulin/ ARL2016 Galerie Passage de l’art Marseille 2015 Centre social La Castellane/ ARL2015 Galerie Passage de l’art Marseille
2009 tachileBOSCH Gallery Cardiff Pays de Galles Pool Art Fair, Basse-Terre Guadeloupe Vitrolles, Place Henry Dunant, Les Têtes de l’art Interventions en arts plastiques Depuis 2003 à ce jour, avec différentes structures entre autres : Marseille : Association La Collective, Arts et développement, Planètes Emergences, La Friche Belle de Mai, Lycée Nelson Mandela, Cie Alambic/Môm Sud Nantes : Centre Nosig/Lycée Nelson Mandela Paris : XL Airways/Freestyle Festival, Laptop, Cie Difékako/Festival Le Mois Kreyol Guadeloupe : MémorialActe Pointe-à-Pitre , Collège Richard Samue Gourbeyre, Pavillon du Tourisme Saint-Claude, Pensionnat Saint Paul de Bouillon Basse-Terre Commissariat d’expositions 2013 « Œuvres plastiques et écritures pour Césaire », dans le cadre du centenaire de la naissance d’Aimé Césaire, La Collective/Comité Mam’Ega. Bastide Saint Joseph, Mairie du 13/14, Marseille 2012 « Contemporaines » dans le cadre de la Journée Internationale des droits des femmes, LaCollective/Saffir galerie nomade, Studio de La Friche Belle de Mai, Marseille Diffusion tv-radio-internet-article 2020 «Exposition « It's Urgent » / Arles / Françoise Sémiramoth et Maryse Condé PAS LE TEMPS D’ATTENDRE de Roger Calmé ,Zo Mag',

Juillet 2020 « C'est un homme, c'est un animal » de Roger Calmé, Zo Mag' , Avril 2020 « Françoise Sémiramoth, La mère était grande ouverte » article de Roger Calmé pour Amina magazine Février 2020 n°595 2019 « A livre ouvert » Novembre 2019 avec Françoise Donadieu, Radio Galère et Sabine Gamba animatrice Go met’,

Mai 2019 pour le Printemps de l’art contemporain à Marseille, « Le Printemps de l’art contemporain à Marseille ou l’embarras du choix » de Dominique Villanueva 2017 97 Land

Octobre 2017 « Françoise Sémiramoth et la thématique du genre ».

2013 Journal Zibeline, Mai 2013 « A la rencontre de Césaire » de Marie Godfrin-Guidicelli, Marseille JT du 12 Juin 2013, France Ô « Œuvres plastiques et écritures pour Césaire » Paris et Outre- mers 2012 Alternatif art.com, Février 2012, interview de Julie Perin pour l’exposition « Contemporaines » Paris Radio Galère,

Mars 2012 dans le cadre de l’émission « 2 mo 4 pawol » pour l’exposition « Contemporaines », Marseille Radio Grenouille,

Mars 2012, diffusion de la table ronde « Le rôle et la place de la femme dans l’art contemporain » à La Friche Belle de Mai, Marseille 2011 France Antilles, 26 Février 2011 « Installations chromatiques » article de Daniel Duclin, Guadeloupe Télérama.fr, Juillet 2011 « Faces » article de Gilles Rof, Marseille Radio Grenouille,

24 Octobre 2011 émission « Le Coton Club, A Fleur de peau » interview réalisée par Stéfan Galland Interview,

Octobre 2011 Vidéo réalisée par Cpasdelacom, Rosemonde Pierre-Louis 2010 A Dire d’Elles,

11 Novembre 2010 « Françoise Sémiramoth au Festival de La Mangrove à Marseille » article de Sandrine Goldschmidt, Paris 2009 Magazine Amina,

Février 2009 « Françoise Sémiramoth, peintre attention matières inflammables » article de Roger Calmé Emission Studio M, France Ô,

28 Mars 2009, animée par MarieJosée Alie Caraïbes-mamanthé.org,

11 Avril 2009 « Françoise Sémiramoth, artiste plasticienne interview réalisée par Mona Georgelin Interview,

Avril 2009 Vidéo réalisée par Steven Elio Van Veel La Marseillaise,

9 Octobre 2009 « Promenade au cœur de l’art contemporain » article de Linda Be Biaf Marseille l’Hebdo,

20 Octobre 2009 « On aime aussi » article, agenda Arts visuel La Marseillaise, Novembre 2009, « La Ville part à la rencontre de la culture africaine »

News

« La peinture de Françoise Sémiramoth géométrise l’espace et en approfondit l’intensité par des confrontations de pigments monochromes savamment déclinées. Sa lecture en est plutôt directe, simple, quasi-instinctive, et comme cherchant à se débarrasser de toutes les inutilités qui trop souvent encombre la peinture contemporaine. Les corps sont tantôt noués, ressoudés, dispersés, réséqués, découpés dans l’espace pour ne laisser qu’une apparence troublante où le regard du peintre s’affronte à ses propres limites. La peinture ici efface les repères convenus, dilate l’espace, traque la moindre afféterie en la remplaçant par une quête de l’essentiel. Le noir employé, encore qu’il conviendrait mieux de dire déployé, nous donne à ressentir cette vibration souterraine des espaces ; il est comme le socle de la couleur d’où dérivent peu à peu ces grands continents de corps, traités à la manière d’une géographie de l’humain. La ligne droite, tangente à une courbe, la rencontre en un seul de ses points...... Les tableaux sont des objets du monde, ils ont la même capacité à provoquer en moi cette perte de conscience qui est le passage à une conscience plus aiguë et plus sûre. J’ai découvert dans les toiles de Françoise Sémiramoth le mystère qui me confond, et j’écris à partir d’elles, comme à partir des objets du monde dont la beauté fascine, des poèmes qui, tentant de dévoiler l’énigme, la compliquent et creusant le secret, l’approfondissent. De la même façon que je rencontre en un point le monde qui m’est altérité mais auquel pourtant je participe en ce point toute entière, ainsi je rencontre dans la création l’autre Françoise au point exact où nous reconnaissons en nous la féminité. Ou l’humanité, ou la douleur, ou la révolte au gré de celui qui à son tour nous rencontre. » F.Donadieu 1